• Groupe zones humides-St Hubert
  • Le parc d' En Haut
  • Groupe entomologie
  • Groupe batrachologie
  • Groupe forêt
  • Groupe mycologie
  • Groupe ornithologie
  • Groupe botanique
  • groupe mammalogie
  • Groupe éducation nature

SPÉCIAL GROUPES

Sorties groupes sur demande

Compte-rendu du 17 mars 2012

Lieu : maison des associations de Bonnelles.
Date : 17 mars 2012
Horaire : 9h30-12h10
Présents : Alain Beaufils, Anita Blasco, Bertrand Dallet, Jérôme Demeulle, Edouard Dieu, Michel Di Maggio, Josiane Hy, Benoit Jouenne, Guy Keryer, Ghyslaine Lalbaltry, Maxime Lefebvre, Christian Letourneau, Louis Manche, Laurent Martin, Robert Meunier, Bruno Munilla, Gregory Patek, Frédéric Pouzergues, Claude Rodes, Jean-Claude Sulpice.
Rédaction : Anita et Christian
Ordre du jour
1- Atlas des oiseaux nicheurs et hivernants
2- Observatoire Rapaces et prospection busards
3- Recensement national Butor étoilé
4- Enquête nationale 2012-2013 sur les hirondelles
5- Projet de pose et suivi de nichoirs à Huppe fasciée
6- Protocole vague de froid
7- Divers

1-Atlas des oiseux nicheurs et hivernants de France

Responsables de mailles

Les mailles dotées de responsables sont :
E060N685 : Maxime Lefebvre
E061N684 : Christian Letourneau
E062N684 : Gregory Patek
E062N683 : Bertrand Dallet
E061N682 : Edouard Dieu pour les nicheurs uniquement
Pour les autres mailles, Christian fait fonction.
La fonction du responsable de maille :
Nicheurs :
-       recueil des indices sur le terrain et centralisation des données des autres observateurs,
-       (estimation des effectifs nicheurs pour chaque espèce),
-       calcul de la pression d'observation.
Hivernants :
-       établir la liste des hivernants,
-       (réalisation du transect hivernal),
-       estimation des effectifs aux dortoirs du Pigeon ramier, du Pigeon colombin, de l'Etourneau sansonnet et du Pinson du Nord.
Christian assure la saisie pour l’ensemble des mailles en fin de saison.

Nicheurs

Sur les 9 mailles, 5 ont subi une pression d’observation suffisante et ont fait l’objet d’estimation des effectifs.
Il reste une maille pour lesquelles nous n’avons pas eu les données 2011 de la part du responsable.
Pour les autres, les indices sont à jour et consultables sur le site www.atlas-ornitho.fr.

Hivernants

Même maillage.
Les 9 transects ont été réalisés. Les données d’un transect n’ont pas encore été remontées (réalisé en 2009). Un transect n’a pas complètement respecté le protocole (deux sorties en janvier au lieu d’une en décembre et l’autre en janvier). Sans nouvelle du transect de 2009, il sera refait lors de l’hiver prochain. L’autre serait également à refaire.
Il reste toujours un effort à faire dans le comptage des dortoirs. Pour l’instant, seuls quelques dortoirs de Pigeon ramier et un dortoir de Pinson du Nord ont été compté mais il reste beaucoup de mailles où rien n’a été fait.
La saisie en ligne est possible mais n’a pas encore été faite. Elle le sera avant l’hiver 2012.

Communication des données

Idéalement, il faudrait transférer les données directement aux responsables de mailles mais les observateurs ne savent pas toujours sur quelle maille ils sont. Donc, il est toujours possible de communiquer les données à Christian qui fera le transfert en fin de saison.

Publication

 A l’issue de l’enquête, il y aura publication d’un ouvrage au niveau national. Mais le CORIF envisage de faire une déclinaison régionale de l’atlas des nicheurs à paraître en 2015.

2- Observatoire Rapaces et prospection busards

Observatoire rapaces

En 2011, nous avons prospecté le carré de la carte 2216O (Saint-Arnoult) dans le cadre de l’enquête busard et nous l’avons proposé comme carré supplémentaire pour l’Observatoire Rapaces. Les résultats 2011 sont dans le tableau qui suit avec une comparaison avec ceux de 2000. Une nichée de Busard Saint-Martin a été repérée dans un champ de blé et à fait l’objet d’une action de protection.
Cette année, c’est le carré de la carte 2215o (Rambouillet) qui a été tirée, carré que nous avions prospecté en 2008.
Comptages collectifs : le groupe décide de réaliser trois comptages collectifs les lundi 9 avril, mardi 8 mai et samedi 23 juin.

Prospection busards

En 2011, nous avons organisé un comptage collectif le 9 mai sur le plateau de Cernay avec le repérage d’un couple de Busard Saint-Martin paradant et semblant se cantonner. Finalement, ce couple n’est apparemment pas resté et aucune donnée probante n’a pu être récoltée par la suite.
L’expérience sera renouvelée cette année avec une prospection décalée en juin pour éventuellement noter des échanges de proie. Un comptage collectif est prévu le vendredi 8 juin (en semaine).

3- Recensement national Butor étoilé
Un recensement national du Butor étoilé est prévu ce printemps. Le Butor étoilé n’est pas un nicheur avéré dans le secteur mais plusieurs contacts printaniers ont eu lieu aux étangs de Saint-Hubert en 2008 (mai-juin) dont un chanteur en juin et également un chanteur en décembre de la même année. La prospection en 2009 sur les étangs de Saint-Hubert dans le cadre du DOCOB n’avait rien donné.
Protocole conseillé :
période de mi-avril à fin mai – Aube ou crépuscule (de 30 mn avant le couché du soleil à 1 h après) – Points d’écoute de 15 mn – 2 à 3 visites – Points distants de 200 à 500 mètres.
Christian propose une adaptation locale du protocole : un seul comptage collectif au cours d’une soirée en mai avec des points d’écoute d’une heure, répartis sur les étangs de Saint-Hubert, Pourras et Corbet. Trois points sur les digues et pont + 1 point aux Terrasses de Saint-Hubert + 1 point en rive sud de Pourras.
La date du comptage est fixée au lundi 14 mai.

4- Enquête nationale 2012-2013 sur les hirondelles
 
Enquête LPO avec deux volets. Coordination régionale par Natureparif.
Un volet grand public : il est demandé aux gens de signaler les colonies d’Hirondelles de fenêtre.
Un volet observateurs avertis : inventaires des Hirondelles de fenêtre et rustiques de 5 communes par département de la mi-mai à la mi-juillet + inventaire des colonies d’Hirondelles de rivage de la mi-mai à fin mai.
Pour 2012, il est prévu les inventaires des communes suivantes : Auffargis (Claude et Ghyslaine), Bullion (Bertrand et Josiane), Bonnelles (Bertrand et Josiane). La commune de Rambouillet sera inventoriée en 2013.
Il est également prévu le comptage des colonies d’Hirondelle de rivage du secteur dès cette année avec la répartition suivante :

Sites

Observateurs

Remarques

La Huguenoterie/Bazainville

Maxime

Une colonie en activité en 2005

Les Roches/Mittainville

Christian

Dernière trace d’occupation en 2004

Grand Parc/Rambouillet

Gregory

Derrière le Bergerie Nationale

La Petite
Brosse/Saint-Martin-de-Bréthencourt

Bertand

Colonie découverte en 2011

Vallée à l’Eau/Saint-Martin-de-Bréthencourt

Bertand

Colonie en activité en 2007

Les Buttes/Saint-Rémy-l’Honoré

Ghyslaine

Colonie connue dans les années 80
Il faut compter les cavités occupées. Pour aider et si deux visites peuvent être faites : faire des photos (ou dessins) des parois à cavité et à la visite suivante cocher les cavités occupées sur les photos imprimées.

5- Projet de pose et suivi de nichoirs à Huppe fasciée
 
Guy présente le projet. La Huppe fasciée est très rare en Île-de-France avec moins de 10 couples. Dans le but de favoriser l’implantation de l’espèce, il a construit dix nichoirs. Il a déterminé des zones favorables d’après les données du groupe et suite à des visites de terrain. Il faut placer les nichoirs dans ces secteurs mais aussi en fonction de possibilités de suivis.
Les nichoirs sont à placer à 1 m du sol (pour éviter la concurrence avec l’Etourneau sansonnet). Espacement entre les nids : au moins 200 m.
Les sites identifiés sont : Clairefontaine-en-Yvelines (Espace Rambouillet – partie sud, marais de la Poussarderie, Paincourt), Bullion (les Carneaux), bois de Rochefort, Bonnelles (prairie de la réserve, les Clos), Saint-Léger-en-Yvelines (les Coins).

6- Protocole vague de froid
 
En cas de gel prolongé, il peut y a voir suspension de la chasse. Il existe même une procédure nationale avec des déclinaisons régionales. Cette procédure est basée sur une veille météorologiques et des suivis (anatidés, foulques et bécasses) sur des sites échantillons. Lorsque les conditions sont réunies (températures < 5°C, gel continu sans dégel diurne, le tout sur une période de 5-7 jours consécutifs, forte chute des températures d’au moins 10°C sur une période de 24h), le déclenchement d’un protocole d’alerte est lancé. Dans ce cas d’autres sites vont être suivis avec des comptages toutes les deux jours.
Un bulletin est rédigé tous les trois jours avec à la clef la possibilité d’une suspension de la chasse sur une période de 10 jours, renouvelable.
Pour les Yvelines, l’étang des Noës a été proposé par le CORIF comme site à suivre tous les deux jours en cas du déclenchement du protocole d’alerte.
L’idée est donc de créer un réseau d’observateurs susceptibles de se relayer afin de réaliser le comptage tous les deux jours en cas d’alerte.
Les volontaires pour le suivi sont : Catherine Laplagne, Christian, Claude, Ghyslaine, Guy et Josiane.

7- Divers
 
7-1 IPAs sur la réserve de Bonnelles
Michel propose qu’on renouvelle en 2013 la campagne des 4 points d’écoute, en complément des campagnes réalisés en 1994, 2000 et 2007.

7-2 Enquête nationale Grand Cormoran
Cette enquête est renouvelée tous les 3 ans et est à faire cette année. La seule colonie connue du secteur est en site privé. Gregory va faire une demande officielle d’accès au site par l’intermédiaire du PNR de la Haute Vallée de Chevreuse. Comptage à prévoir en avril.

7-3 Chevêche d’Athena
Sur une question de Benoit, il est rappelé l’historique et les actions menées sur la Chevêche d’Athena : inventaire en 1995 sur les 21 communes initiales du PNR (1 seul chanteur), pose de nichoirs et suivis par les associations et le parc, première nidification en nichoir à Auffargis, puis quelques années plus tard sur Bullion et avec extension en parallèle sur Auffargis, inventaire généralisé dans le cadre du projet d’extension du PNR puis inventaire annuel par les associations et le parc, participation depuis trois ans à l’inventaire régional animé par le CORIF basé sur un tirage aléatoire de communes à recenser.

7-4 Balbuzard  pêcheur
Sur une autre question de Benoit, il est fait le point sur le projet de pose de plate-forme. Suite à la venue de Rolf Wahl en février 2011, aucun arbre favorable n’avait été trouvé sur le pourtour des étangs de Saint-Hubert. Il a néanmoins suggéré la pose d’une plate-forme sur pieux au milieu de Pourras.
Cette plate-forme a été mise en place par le SMAGER en septembre 2011. Un site a été identifié en forêt domaniale mais d’autres devaient être recherchés pour pouvoir faire un choix. Christian a passé une partie de l’automne et de l’hiver à prospecter d’autres secteurs au nord du massif, en forêt domaniale et dans une propriété privée. Une vingtaine de sites ont été identifiés qui demanderaient à être expertiser. Le dossier a été communiqué à la mission Rapaces de la LPO.
Néanmoins l’ONF n’est pas favorable à la pose systématique de plate-forme en raison des contraintes de gestion et des limitations d’accès au public. Mais l’espèce est classée prioritaire dans le DOCOB de Rambouillet (en cours de rédaction et à valider) et ce dernier (dans son état actuel) prévoit la possibilité de pose de plate-forme en réserve biologique.

C.E.R.F. 50, Rue du muguet - 78120 RAMBOUILLET

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Tél secrétariat : 01.34.94.35.20 - Mobile : 06.71.24.75.21

(c) CERF 2013

NOUVEAUTÉS 2017

Sorties Automne Hiver
Les observations Mamma 2017 semaine 1
Enregistrements sonores

BULLETINS EN LIGNE